La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Houellebecq, ou l’indéchiffrable

A l’instar de Sherlock Holmes, plusieurs fois cité, le lecteur d’Anéantir s’épuise à déchiffrer les messages cryptés d’une narration qui perd son fil. © Frank Wiles/Toronto Public Library
A l’instar de Sherlock Holmes, plusieurs fois cité, le lecteur d’Anéantir s’épuise à déchiffrer les messages cryptés d’une narration qui perd son fil. © Frank Wiles/Toronto Public Library
Publié le 08.01.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Phénomène » L’écrivain français renoue avec la légère anticipation dans Anéantir, un (trop) long cantique nihiliste dont l’intrigue s’effiloche jusqu’à se dissoudre dans le fatalisme. Tentative d’exégèse.

Evangéliste du désespoir, Michel Houellebecq ne semble croire en rien, sinon en l’immortalité de son verbe. C’est donc sous l’immodeste luxe d’une couverture cartonnée que sont enserrées ces 736 pages d’un papier «qui ne jaunit pas au fil des années», coiffées d’une élégante tranchefile et agrémentées d’un soyeux signet. Une autopléiadification que l’écrivain français, orgueilleux mais assez vendeur pour se le permettre, a imposée à son éditeur, et qui confère à son nouveau rom

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Le ressac de la mémoire

    Pier Paolo Corciulo » Edité à Fribourg, l’auteur est invité aux Journées littéraires de Soleure pour Le cri des mouettes, enquête identitaire autant que...
  • pictogramme abonné La Liberté Tesson broie du noir

    Dessins » Au bout de la fourchette avec laquelle il touillait sa fondue: une main ornée d’une sinistre bague à crâne d’argent. On s’étonnait de ce...
  • pictogramme abonné La Liberté Dans la tête de Kafka

    Pléiade » «La résultante de la contrainte et de l’inventivité produit une langue assez originale, marquée par un fond d’oralité. Kafka, c’est une voix», nous...
  • pictogramme abonné La Liberté Cherchez la femme

    Anna Jouy » Et Dieu créa la femme. Puis le serpent, la pomme, les ennuis. Vues par Anna Jouy, Eve et toutes ses descendantes ont payé leur damnation de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00