La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Haute culture: sur les traces d'Ella Maillart à Chandolin

Saisis par l’horizon infini et le silence himalayen, les artistes n’ont cessé de s’élever vers ce village-belvédère, parmi les plus hauts d’Europe. Reportage sur les traces d’Ella Maillart

Aux cimes d’Anniviers, une église et des chalets comme suspendus à l’horizon, dont la tanière d’Ella Maillart. © Thierry Raboud
Aux cimes d’Anniviers, une église et des chalets comme suspendus à l’horizon, dont la tanière d’Ella Maillart. © Thierry Raboud

Thierry Raboud

Publié le 08.07.2022

Temps de lecture estimé : 11 minutes

Partager cet article sur:

Haute culture (1/7) » Pendant tout l’été, La Liberté prend de la hauteur pour arpenter les lieux d’art et d’altitude.

«Beau temps» annonce fièrement le baromètre, alors que les orages fulminent dans les ruisseaux qui dévalent. On est en montagne, on est en mer, on est dans l’ailleurs d’une aventurière. Et l’instrument nautique, rivé au chalet d’Ella Maillart, offre son mensonge comme une promesse: si près du ciel, le soleil n’est jamais loin.

«Ella faisait partie d’une génération pour qui la lumière était essentielle. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est venue s’établir ici, à Chandolin, et qu’elle a fait construire ce balcon panoramique qui lui permettait d’en profiter à toute heure du jour», note Anneliese Hollmann, amie et h&eacu

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11