La Liberté

Editions en perdition

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Intime compagnon du confinement, le livre. Ses éditeurs en péril demandent aujourd’hui une aide fédérale à fonds perdus. © Keystone
Intime compagnon du confinement, le livre. Ses éditeurs en péril demandent aujourd’hui une aide fédérale à fonds perdus. © Keystone
Partager cet article sur:
12.06.2020

Exclus des aides fédérales à la culture en crise, les éditeurs romands craignent pour leur survie. C’est un fragile écosystème qui est menacé

Thierry Raboud

Livre » Une page blanche se tourne, ouvrant sur le grand vide. Après deux mois d’apnée, tandis que libraires et lecteurs célèbrent le temps retrouvé, les éditeurs comptent les pertes et vacillent. «Le bateau tangue», confesse Francine Bouchet de La Joie de lire. A la tête d’une équipe de cinq pleins-temps, l’éditrice a été contrainte de contracter un prêt d’urgence de plus de 100 000 francs pour survivre au gel printanier. «Mais il nous sera très difficile de rembourser. Il faudrait pour cela faire des bénéfices, ce qu’aucun éditeur ou presque ne parvient à dégager en temps normal…»

«Nous allons au-devant d’un gouffre financier extrêmement angoissant»

Même sujet
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00