La Liberté

Adieu au papivore ardent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Alain Favarger a marqué de son œuvre critique les lecteurs de La Liberté, dont il était l’un des plus anciens collaborateurs actifs. © Alain Wicht-archives
Alain Favarger a marqué de son œuvre critique les lecteurs de La Liberté, dont il était l’un des plus anciens collaborateurs actifs. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
20.05.2020

Fidèle à La Liberté depuis plus de 40 ans, le grand fureteur littéraire Alain Favarger s’est éteint

Thierry Raboud

Hommage » Il aimait citer Borges, pour qui un homme ne peut lire plus de deux mille livres dans sa vie. «Je crois que c’est vrai, disait-il. Cette formule nous renvoie à nos propres limites.» Ainsi donc l’inépuisable lecteur a-t-il fini par épuiser la bibliothèque de son existence. Alain Favarger nous a soudainement quittés hier. Et ce nous est aussi un vous, qui depuis 1977 avez savouré dans ces pages les découvertes, les belles obsessions, les enthousiasmes partagés de ce rayonnant sillonneur de rayonnages, consciencieux dévoreur de verbe qui s’en est allé une Pléiade à la main – Kundera, auteur de L’Immortalité.

Il m’est impensable que la porte de la rédaction puisse, aujourd’hui, ne pas s’ouvrir comme tous les mardis du monde sur ce chapeau d’orpailleur coiffant d’élégance un peu a

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00