La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Croire, c’est s’exprimer

La Collection de l’art brut présente sa cinquième biennale, consacrée cette fois aux Croyances. Les œuvres proviennent de ses immenses fonds

En grand, les Vierges de Philippe Ducollet-Michaëlef, puis de haut en bas, une peinture de Giovanni Battista Podestà et une encre sur papier de Laure Pigeon. © AN-Collection de l’art brut
En grand, les Vierges de Philippe Ducollet-Michaëlef, puis de haut en bas, une peinture de Giovanni Battista Podestà et une encre sur papier de Laure Pigeon. © AN-Collection de l’art brut
Croire, c’est s’exprimer
Croire, c’est s’exprimer
Croire, c’est s’exprimer
Croire, c’est s’exprimer

Aurélie Lebreau

Publié le 08.01.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Exposition » Elle aura passé une année et demie à explorer les immenses fonds de la Collection de l’art brut (CAB). Anic Zanzi, conservatrice à l’institution lausannoise, s’est immergée (sans se noyer) parmi les 70 000 œuvres – un chiffre en expansion constante – que possède le musée. Avec un mot en tête, Croyances, qui donne son titre à la cinquième biennale de la CAB après Véhicules, Corps, Architectures et Théâtres, à voir jusqu’au 1er mai. Pour cette nouvelle thématique, la commissaire a retenu près de 300 pièces – dessins, peintures, assemblages, sculptures et autres broderies – dues à 43 auteurs.

Si la plupart d’entre eux ont déjà été présentés à l’avenue des Bergières, il est un nouveau venu qui a donné

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00