La Liberté

Un conte réaliste à l’eau de rose

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un conte réaliste à l’eau de rose
Un conte réaliste à l’eau de rose
Partager cet article sur:
23.09.2020

Ondine » Avant d’être le titre français du nouveau film de l’Allemand Christian Petzold, une ondine est une créature de la mythologie germanique qui s’apparente au monde aquatique. Les versions diffèrent mais l’auteur a surtout retenu celle de la nymphe qui vit en eau douce et est forcée par une malédiction à occire les hommes qui la trahissent. Comme les intentions du réalisateur de Barbara ou Transit n’étaient pas de réaliser une version féminine d’Aquaman, il a redoublé d’astuces pour rendre son conte le plus réaliste possible. Son Ondine (Paula Beer) est une historienne berlinoise qui, récemment larguée par son ami, tombe follement amoureuse d’un scaphandrier (Franz Rogowski).

L’eau est donc omniprésente dans le film et apparaît autant dans les dialogues que dans de superbes séquence

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00