La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Thriller d’espionnage dans une université du Caire

Fares Fares (à droite) enquête dans un nid de serpents. © Filmcoopi
Fares Fares (à droite) enquête dans un nid de serpents. © Filmcoopi
Publié le 26.10.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

La Conspiration du Caire » Tarik Saleh, Suédois d’origine égyptienne, a d’abord été journaliste avant de devenir réalisateur. On lui doit par exemple le documentaire Gitmo, sur les geôles américaines de Guantanamo ou le thriller Le Caire confidentiel, dans lequel il examinait la corruption institutionnalisée en Egypte avant les événements du Printemps arabe. Tarik Saleh revient sur le grand écran aujourd’hui avec La Conspiration du Caire, un long-métrage qui plonge cette fois-ci dans les arcanes de la plus importante université religieuse du pays, en proie à des luttes de pouvoir.

Le film a pour protagoniste Adam, un pieux fils de pêcheur qui obtient une bourse pour l’Université Al Azhar, au Caire. Mais à peine arrivé le grand imam meurt et Adam se retrouve bien malgré lui au milieu d’une impitoyable lutte o

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11