La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«La Chose»: un alien dégoûtant qui hante une pellicule dépressive

Chef-d’œuvre révéré par les amateurs de cinéma de genre, La Chose de John Carpenter a pourtant fait un bide retentissant à sa sortie, en 1982

Kurt Russell aux prises avec un alien mutant: inoubliable. © Universal Pictures
Kurt Russell aux prises avec un alien mutant: inoubliable. © Universal Pictures

Olivier Wyser

Publié le 22.07.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Les remakes (3/7) » Les scénaristes n’ont aucune imagination et nous balancent toujours la même soupe! Tout l’été, La Liberté démontre le contraire avec des remakes qui ont marqué l’histoire du cinéma.

Il y a des films qui sont des produits de leur époque et puis il y en d’autres, plus rares, qui sont en avance sur leur temps. Lorsque La Chose (The Thing) de John Carpenter débarque sur les écrans, en 1982, le timing est absolument désastreux. Le public vient en effet de tomber raide dingue d’un adorable extraterrestre nommé E.T., trop mignon avec ses grands yeux enfantins et son cou téléscopique. Pas facile de vendre à la même époque un film avec un alien résolument dégueulasse qui hante de ses transformations grotesques une pellicule dépressive gelée par le blizzard de l’Antarcti

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11