La Liberté

Cultures d’habitacle

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour un été aussi divertissant que possible et aussi sanitaire que nécessaire: le drive-in, qui occupe le devant de la scène en confinant ses spectateurs (ici à Rio de Janeiro la semaine passée). © Keystone
Pour un été aussi divertissant que possible et aussi sanitaire que nécessaire: le drive-in, qui occupe le devant de la scène en confinant ses spectateurs (ici à Rio de Janeiro la semaine passée). © Keystone
Partager cet article sur:
19.06.2020

De chromes, d’étoiles et de liberté. Avec son parfum d’insouciance et de nostalgie, le drive-in ressurgit le temps d’un été hanté par le virus

Thierry Raboud

Tendance » Voici venir l’été de tous les paradoxes. Au solstice, l’envie de se retrouver est aussi grande que la crainte de se contaminer. Point de gigantesques communions festivalières à l’horizon; le bonheur solaire de faire corps avec la foule de nos semblables attendra de prochains équinoxes. A l’heure d’inventer de nouvelles formes d’être-ensemble ressurgit alors ce divertissement que l’on croyait oublié, de bitume et d’étoiles: le drive-in.

«Cette année les communes viennent à nous…»

Mathieu Jacquemoud, fondateur de Drive-In Suisse

Porté par une rassurante nostalgie, le concept essaime dans tout le pays, au point de s’imposer comme le substitut aux rassemblements que les précautions sanitaires ont c

Même sujet
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00