La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les kaijus, ces «bébêtes étranges» qui nous fascinent

Ils sont partout: au cinéma, à la télé, en BD… Les kaijus, ces monstres japonais emmenés par Godzilla, traversent le temps. Mode d’emploi

Une affiche promotionnelle de Godzilla VS King Ghidorah (1991), peinte par Noriyoshi Ohrai. © Toho Company
Une affiche promotionnelle de Godzilla VS King Ghidorah (1991), peinte par Noriyoshi Ohrai. © Toho Company

Olivier Wyser

Publié le 18.11.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Pop culture » La terre qui tremble… Un monstre énorme qui sort des flots… Chaos, cris, destruction… Et on recommence. Depuis 70 ans et les premiers pas écrasants de Godzilla sur le grand écran (1954) les kaijus fascinent. Ces monstres gigantesques – kaiju signifie «bête étrange» en japonais – réveillés par l’homme et ses expérimentations atomiques ont peu à peu colonisé la pop culture. D’abord curiosité cinématographique nippone, les kaijus sont apparus ensuite dans des productions hollywoodiennes, dans les salles d’arcade (Rampage, 1986), dans la bande dessinée, les films d’animation, les lignes de jouets, etc.

En ce début de XXIe siècle, les grosses bébêtes ont plus que jamais le vent dans le dos qu’elles ont généralement épineux. Le manga du moment leur

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Rester ensemble

    Enfants » Ils sont quatre frères et sœurs de 6 à 14 ans. Orphelins dans l’Amérique du milieu du XXe siècle, ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes et sur...
  • pictogramme abonné La Liberté L'instant présent

    Enfants » Virginie et Joann débarquent à Hawaï où vit leur cousine Hokulani, bien décidés à faire du surf et à envoyer plein de photos à leurs copains sur les...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11