La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Trois francs la preuve

Publié le 28.11.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Pour moi, ce n’était qu’un lointain club de football. C’était avant que je le fasse. Avant qu’un cousin québécois décide curieusement de le faire. Je n’ai toujours pas compris comment il a su me convaincre qu’il était primordial de fouler la terre de cette principauté. Croyez-moi sur parole: je suis allé à Vaduz, capitale du Liechtenstein. Ça m’a pris 2 h 30 de train. Résultat: des prix élevés (même pour un Suisse), un beau château inaccessible et des paysages qui ressemblent furieusement à la Suisse. Consolation: comme il n’y a pas de contrôle à la frontière, il est proposé de payer trois francs pour faire tamponner son passeport et prouver ainsi son étonnant passage. On peut ainsi se vanter officiellement d’avoir «fait» le Liechtenstein, comme certains ont «fait»

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Une année sous de bons hospices

    Quand le métier de correcteur est évoqué, les gens pensent souvent en premier lieu à des erreurs qu’ils ont repérées et qui avaient malheureusement échappé à...
  • pictogramme abonné La Liberté Tout près du Mordor helvétique

    Il y a un petit chemin reliant une enclave du canton de Soleure, près du monastère de Mariastein, au département français du Haut-Rhin, en Alsace. Partant...
  • pictogramme abonné La Liberté Le gang des classeurs

    A la rédaction de La Liberté, le secrétariat a toujours eu un penchant marqué pour les classeurs fédéraux, une fascination quasi fétichiste pour le gris...
  • pictogramme abonné La Liberté On électrocute bien les hot-dogs

    Etats-Unis, 1970. Depuis quelques années déjà, les appareils ménagers se multiplient dans les foyers, au gré d’innovations censées faciliter le quotidien....
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11