La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Lecteur en liberté: Angelo Rossy, Givisiez

Lecteur en liberté: Angelo Rossy, Givisiez © Charly Rappo
Lecteur en liberté: Angelo Rossy, Givisiez © Charly Rappo

Angélique Eggenschwiler

Publié le 13.05.2022

Temps de lecture estimé : 9 minutes

Partager cet article sur:

Original » Passionné de bonsaïs, Angelo, 65 ans, fonde le Yama Sakura Bonsaï club en 1986. En parallèle, ce fleuriste de métier jongle avec les casquettes, ou plutôt les chapeaux, de sculpteur, apiculteur mais surtout chasseur de fossiles. Sa plus belle découverte? Des vertèbres d’Ichtyosaure qui ont depuis rejoint la collection du Musée d’histoire naturelle de Fribourg.

Vous faites un apprentissage de fleuriste dans les années 1970. Un métier peu prisé par les hommes à l’époque, non?

C’est un métier de femme, c’est vrai. Sur la trentaine que nous étions aux cours à Lausanne, nous étions deux garçons, et encore l’autre n’est pas arrivé au bout! C’est ma mère qui m’avait trouvé cette place, moi je voulais faire forgeron. Sellier ou forgeron. Je suis d’a

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00