La Liberté

Vert au programme, gris au menu

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le vert de la nature contre le gris du béton: encore un match inégal dont on connaît déjà le vainqueur... Andrey Perevoznik/Unsplash
Le vert de la nature contre le gris du béton: encore un match inégal dont on connaît déjà le vainqueur... Andrey Perevoznik/Unsplash
Partager cet article sur:
01.10.2020

Pascal Bertschy

Le mot de la fin

Vert est un mot magique. Ces dernières années, d’ailleurs, il n’y en avait plus que pour lui. Il résonnait dans nos oreilles matin, midi et soir. «Vert, vert, vert!» nous criaient sans cesse différents haut-parleurs.

Le monde était vert, l’aurore allait luire et l’histoire était jolie. N’importe quel esprit un peu distrait aurait pu s’y laisser prendre. Il lui suffisait pourtant de jeter un coup d’œil au loin pour redescendre sur terre. Et constater partout la domination du gris, couleur du béton…

Il faut s’y faire, s’habituer à cette bizarrerie. Tous chantent le vert, promesse d’un monde nouveau et propre comme un sou neuf, mais chacun voit le gris dévorer la nature à vitesse grand V. Non sans le renfort, ici ou là, du marron et du noir.

Cette histoire de vert était

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00