La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une vie de chien ou plutôt de canard

A la merci des intempéries, ce canard doit prendre son mal en patience en attendant le retour des beaux jours. © Alain Wicht-archives
A la merci des intempéries, ce canard doit prendre son mal en patience en attendant le retour des beaux jours. © Alain Wicht-archives

Angélique Eggenschwiler

Publié le 10.01.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Les canards sont des animaux fascinants. Au moins autant que le rhinocéros blanc ou le requin bouledogue. Personnellement, j’ai toujours été émue par les canards. Alors bon, en règle générale les gens se sentent plus facilement concernés par le sort des orphelins ou la persécution des minorités ethniques, moi mon truc ce sont les canards. En particulier en ce moment, face à ce couple de palmipèdes dérivant parmi les blocs de glace en plein janvier, tels deux ivrognes se déhanchant au petit matin sur la piste de danse alors que tous les noctambules ont quitté la boîte il y a quatre heures.

Oui, bon, inutile de me faire un exposé sur l’étanchéité du colvert, je me doute bien qu’il doit y avoir un truc. Simplement vu d’ici, à savoir emmitouflé comme une entreprise de pneus dans une doudoune aussi &eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Une très bonne raison de pleurer

    Le mot de la fin J’avais à l’époque une collègue qui ne m’appréciait guère. Elle aurait souhaité que ceux qui travaillaient avec elle partagent une même...
  • pictogramme abonné La Liberté Attention, les bébés sont des dangers

    Le mot de la fin Des chercheurs de l’Université suédoise de Lund estiment qu’un bébé en moins par famille correspondrait annuellement à une réduction...
  • pictogramme abonné La Liberté Allez hop, en avant et arrière toute!

    Le mot de la fin C’est derrière, à jamais derrière nous. Mais, un jour, poum! La chose nous saute à la figure. Qu’est-ce qu’elle faisait là? Supposée être loin...
  • pictogramme abonné La Liberté Les soirs où nous n’avons pas osé

    Le mot de la fin Ils ont quatorze ou quinze ans, partagent une petite table dans le fond et se regardent brièvement comme si rien d’autre ne comptait, à...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00