La Liberté

Steve McQueen avait un modèle

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le beau Steve McQueen (1930-1980) aurait bien aimé ressembler à un certain pilote... © DR
Le beau Steve McQueen (1930-1980) aurait bien aimé ressembler à un certain pilote... © DR
Partager cet article sur:
13.02.2020

jean-philippe bernard

Le mot de la fin

Je me souviens qu’à la récréation, mes camarades se prenaient pour Zorro. Tous rêvaient de courir vers l’aventure au galop en signant leur nom à la pointe de l’épée. De mon côté, l’aventure me tentait mais pas la course. Je préférais m’imaginer marchant tranquillement sous le soleil du Nouveau-Mexique, un fusil à pompe à la main. Comme Steve McQueen dans Guet-apens, de Sam Peckinpah (1972).

Aujourd’hui encore, la scène me fait le même effet qu’une chanson des Rolling Stones. Le 24 mars, Steve aurait fêté ses 90 ans. Et le 7 novembre prochain, cela fera quarante ans que «le roi du cool» a quitté ce monde. Je n’arrive toujours pas à m’y faire. Je ne dois pas être le seul.

Au XXIe siècle, le dur au regard clair continue de fasciner. Plusieurs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00