La Liberté

Pourquoi je suis cosmétosceptique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un peu de sérum booster puis deux ou trois choses, et cela donnera à chaque cliente ces merveilleux cheveux bouclés… DR
Un peu de sérum booster puis deux ou trois choses, et cela donnera à chaque cliente ces merveilleux cheveux bouclés… DR
Partager cet article sur:
16.10.2020

angélique eggenschwiler

Le mot de la fin

Il y a cette publicité qui tourne en boucle en ce moment sur les réseaux sociaux. Une jeune femme applique sur ses cheveux un peu de sérum booster, une touche de soin nourrissant, une giclée de spray fixateur avant d’agiter des boucles à mettre sur la paille toutes les coiffeuses du Grand Fribourg. Le pack complet pour la bagatelle de soixante-cinq euros.

Personnellement, je ne crois pas aux miracles, qu’ils sortent de l’Evangile ou d’une bouteille de laque. Voilà longtemps que le mot «cellulite» aurait été radié du Petit Robert s’il suffisait de se tartiner les cuisses pour la faire disparaître.

Je pars du principe un peu trivial que je passerai toute ma vie avec la même tronche, en tête-à-tête avec mes points noirs et mes pointes sèches.

Je ne crois pas qu’il suffise d’un bon apr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00