La Liberté

Les vrais héros parlent français

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les vrais héros parlent français
Les vrais héros parlent français
Partager cet article sur:
07.08.2020

jean-philippe bernard

Le mot de la fin

Il paraît que c’est un crime de regarder un film doublé en français! J’aime le cinéma et je n’éprouve pas le moindre sentiment de honte à revoir un grand nombre de classiques, essentiellement anglo-saxons, dans la jolie langue de Molière. Il faut voir la tête de mes amis cinéphiles lorsque je leur avoue ça. Le silence dégringole lourdement sur l’assemblée tandis que les regards figés par la perplexité semblent me questionner: «C’est une blague n’est-ce pas?» Non, pas du tout.

Même contre la promesse de passer une soirée avec Clint Eastwood sur la terrasse de sa villa de Carmel, Californie, je ne regarderai pas Pour une poignée de dollars dans sa version originale. L’homme sans nom, cet aventurier mal rasé popularisé par le grand Clint parle un langage que tout le monde comprend lorsqu’il joue du revolver. Et quand, entre deux bouffées de cigarillos, il témoigne d’un sens aiguisé de l’ironie, c’est en français. L’élitisme, le snobisme, c’est bien. Mais pour ceu

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00