La Liberté

L’amour au temps du coronavirus

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Gare au confinement de couple! © Adobe Stock
Gare au confinement de couple! © Adobe Stock
Partager cet article sur:
21.03.2020

Michaël Perruchoud

Le mot de la fin

Nous ne sommes pas faits pour vivre ensemble. Du moins pas longtemps. L’amour durable est un exploit, un triomphe de la volonté sur la génétique. Voilà la vérité que nous avons masquée au fil des siècles grâce à des trouvailles plus ou moins contraignantes. Les mariages arrangés et les femmes confinées ont souvent constitué la norme pour faire durer les noces. Mais Madame Bovary et Lady Chatterley ont dessiné des failles sur les murailles. On ne court pas de l’alliance à la tombe main dans la main, du moins pas sans écueils.

Remède soi-disant universel, l’amour prit son envol et devint la clé de sol et le ciment des relations. On compte sur la passion et le romantisme pour choisir sa compagne ou son compagnon de vie. On s’en remet à Cupidon sur son joli cumulus, et on rêve d’un horizon fa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00