La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Environ deux dixièmes d’Américain

Angélique Eggenschwiler © Lib/Alain Wicht
Angélique Eggenschwiler © Lib/Alain Wicht

Angélique Eggenschwiler

Publié le 28.08.2021

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Le mot de la fin

Quand j’ai lu les principaux titres hier matin, j’ai cru que le double attentat de Kaboul avait tué treize personnes, treize soldats américains. Tragique en effet, mais pas autant que les huitante-cinq victimes recensées à la mi-journée (les chiffres ont peut-être évolué depuis).

Pas treize donc, huitante-cinq parmi lesquelles septante-deux civils et nos treize G.I. qui faisaient la une de la plupart des médias. «Au moins treize soldats américains et septante-deux civils tués dans les attentats à Kaboul», «Treize Américains ont perdu la vie dans les attentats qui ont fait plus de huitante-cinq morts», «Un attentat-suicide à Kaboul tue treize militaires américains et plusieurs dizaines d’Afghans».

J’ai l’impression que peu importe le ratio, la présentation des év&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Aujourd’hui, vous claquez vos sous

    Le mot de la fin Aujourd’hui, vous avez un petit coup de mou. Entre ces lendemains de pandémie qui ne chantent pas aussi joyeusement qu’on l’espérait, votre...
  • pictogramme abonné La Liberté Ah! non, il n’est pas mort le soleil

    Le mot de la fin Nicoletta est une chanteuse épatante. Elle devrait pourtant remballer un de ses tubes. Il est mort le soleil (1968) relève du délire...
  • pictogramme abonné La Liberté Le club sélect des hauts potentiels

    Le mot de la fin Ils sont partout. En vitrine de nos librairies, sur les plateaux télé, les forums, les groupes Facebook dédiés et surtout, surtout, à la...
  • pictogramme abonné La Liberté Une très bonne raison de pleurer

    Le mot de la fin J’avais à l’époque une collègue qui ne m’appréciait guère. Elle aurait souhaité que ceux qui travaillaient avec elle partagent une même...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00