La Liberté

AVS21: femmes, réveillez-vous!

Publié le 08.09.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Comment les partisans d’AVS21 osent-ils prétendre que cette réforme est équilibrée, alors qu’elle se ferait sur le dos des femmes? Les femmes devraient travailler un an de plus en sacrifiant une année de rentes, soit 26 000 fr. en moyenne, pour «sauver» l’AVS. Premièrement, l’AVS n’a nullement besoin d’être sauvée, elle fait des bénéfices (2,5 milliards en 2021).

De plus, demander un sacrifice unilatéral aux femmes, alors que leurs rentes vieillesse sont inférieures de 37% à celles des hommes, est parfaitement indécent. Une fois retraitées, la majorité d’entre elles touchent des rentes si basses qu’elles ne peuvent pas en vivre dignement. C’est le prix qu’elles paient déjà pour s’être occupées gratuitement du ménage, des enfants et des parents proches, à côté de leur emploi, forcément à temps partiel.

Comment ose-t-on demander aux ouvrières, vendeuses, coiffeuses d’attendre 65 ans pour leur retraite? Si les salaires des professions exercées majoritairement par des femmes étaient revalorisés, si l’égalité salariale était une réalité, les cotisations salariales seraient supérieures et cette réforme ne serait pas nécessaire.

Femmes, ne croyez pas les promesses fallacieuses! Si le terme «égalité» est à la mode, les inégalités salariales hommes-femmes sont toujours de 18%. Quelles garanties avez-vous qu’après avoir fait une concession sur l’âge de votre retraite, votre geste sera payé en retour? Aucune. Donc ne soyez pas les dindons de cette farce: je dirai deux fois non le 25 septembre!

Valérie Piller Carrard, cons. nationale PS, Cheyres

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11