La Liberté

Aux sources du christianisme suisse

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le baptistère de Riva San Vitale, dont le bassin monolithique est posé sur les fonts baptismaux originaux, est orné de magnifiques fresques romanes remontant au XIIe siècle. © Davide Pesenti/Cath.ch
Le baptistère de Riva San Vitale, dont le bassin monolithique est posé sur les fonts baptismaux originaux, est orné de magnifiques fresques romanes remontant au XIIe siècle. © Davide Pesenti/Cath.ch
Partager cet article sur:
21.08.2021

Plus ancien monument chrétien du pays, le baptistère de Riva San Vitale attire toujours les visiteurs

Davide Pesenti, Cath.ch

Eau vive (7) » Signe de pureté, de renaissance et de guérison, mais ressource en péril, l’eau interpelle toutes les religions. Dernier épisode de notre série d’été entre ciel et terre.

Je quitte la gare de de Capolago-Riva San Vitale et rejoins à pied ma destination au bord des eaux scintillantes du Lago Ceresio. Une dizaine de minutes plus tard, j’entre dans les ruelles étroites et silencieuses du bourg tessinois de 3000 âmes, à la recherche de son célèbre baptistère dédié à saint Jean Baptiste. «Bienvenue au baptistère de Riva San Vitale!» Sur le parvis pavé du bâtiment sacré m’attend Anastasia Gilardi, historienne de l’art et professeure à l’Ecole universitaire professionnelle de la Suisse italienne (SUPSI) à Lugano.

L’histoire du baptist&egra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00