La Liberté

Aux origines du tsunami écologiste

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Manifestation des Verts contre la construction de nouvelles centrales nucléaires, en 2007 à Berne. © Keystone
Manifestation des Verts contre la construction de nouvelles centrales nucléaires, en 2007 à Berne. © Keystone
Partager cet article sur:
06.12.2019

La vague verte est la résultante d’un siècle de lutte à contre-courant. Une histoire riche en turbulences

Pascal Fleury

Politique » Aux dernières élections fédérales, les Verts ont signé la plus forte progression d’un parti depuis l’introduction du système proportionnel il y a un siècle (1919). Ce «raz de marée», qui les encourage désormais à revendiquer un siège au Conseil fédéral, les écologistes ne le doivent pas qu’à l’«urgence climatique» et aux cris d’alarme d’une jeunesse désireuse de «changer le monde» à la suite de l’activiste suédoise Greta Thunberg. Ce «tsunami vert» est en fait la résultante d’une vaste lame de fond née il y a plus d’un siècle et qui s’est renforcée progressivement au gré de diverses tempêtes jusqu’à balayer aujourd’hui une partie du Parlement.

Le concept de protecti

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00