La Liberté

Les limites de la médiation russe en Syrie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les limites de la médiation russe en Syrie © keystone
Les limites de la médiation russe en Syrie © keystone
Partager cet article sur:
05.02.2020

Les affrontements sont violents entre le régime de Damas et les Turcs dans la province d’Idlib

Thierry Jacolet

Guerre » Ce ne sont que des étincelles dans le fracas de bombes qui s’abattent chaque jour sur les combattants et les civils dans la province d’Idlib et au nord d’Alep. Les affrontements n’ont pourtant jamais été aussi violents en début de semaine entre l’armée syrienne et les forces turques. Dérapage sans lendemain ou tournant?

Ces escarmouches mettent en tout cas à l’épreuve l’axe Moscou-Ankara et les accords d’Astana de 2017 qui visent une désescalade du conflit. D’autant qu’ils surviennent en pleine offensive dévastatrice du régime syrien contre les rebelles d’Idlib qui conduit à une crise humanitaire sans précédent dans la région. Ces vingt derniers jours, plus de 1100 civils et belligérants ont été tués et des centaines de milliers de personnes ont fui les combats.<

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00