La Liberté

La semaine sous la loupe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
15.02.2020

Le meurtre de trop au pays des féminicides

Mexique. Elle s’appelait Ingrid Escamilla Vargas et elle avait 25 ans. Cette Mexicaine a été sauvagement assassinée dimanche dernier à Mexico par son petit ami dans des conditions qui repoussent un peu plus les limites de l’indicible. L’homme a été arrêté et a avoué son crime.

Rien de nouveau dans un pays gangrené par la drogue et la violence. L’horreur des images du corps mutilé d’Ingrid publiées par la presse a pourtant choqué les Mexicains habitués aux faits divers gore qui font régulièrement la une des journaux. Hormis le traitement médiatique, c’est le féminicide de trop pour nombre de Mexicains qui ont manifesté pour réclamer justice. Le meurtre de l’artiste féministe Isabel Cabanillas le 18 janvier à Ciudad Juarez avait d&

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00