La Liberté

Pas de fortes hausses salariales en Suisse, pour le patron de l'UPS

Valentin Vogt se dit pessimiste quant à la conjoncture en Suisse (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Valentin Vogt se dit pessimiste quant à la conjoncture en Suisse (archives). © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER


Publié le 20.06.2022
Partager cet article sur:


Le président de l'Union patronale suisse (UPS) Valentin Vogt ne s'attend pas à de fortes hausses générales de salaires annoncées cet automne en Suisse, malgré une inflation élevée et les demandes des syndicats. "Ce sera un automne salarial comme les autres", dit-il.

"Il n'y a pas de compensation automatique du renchérissement pour les salaires en Suisse, ni vers le haut ni vers le bas", rappelle M. Vogt dans un entretien diffusé lundi par les journaux du groupe de presse CH Media. De plus, selon les estimations des experts, l'inflation ne dépassera pas les 2% d'ici à la fin de l'année en raison du ralentissement conjoncturel, ajoute-t-il.

Il souligne que les salaires sont en outre en grande partie négociés dans les entreprises. "Par conséquent, les entreprises qui ont une marge de manœuvre financière augmenteront les salaires, d'autres ne seront pas en mesure de le faire". Après deux années de pandémie de Covid-19, les réserves de certaines entreprises sont épuisées et doivent être reconstituées, rappelle-t-il.

Les syndicaux ont réclamé ces dernières semaines des augmentations de salaire de plusieurs pour cent pour compenser les pertes de pouvoir d'achat dues à l'inflation. Le ministre de l'économie Guy Parmelin a de son côté rappelé au début juin que les partenaires sociaux avaient un rôle à jouer face à la hausse des prix de l'énergie due à la guerre en Ukraine, notamment en négociant les salaires.

Le président de l'UPS se montre pessimiste quant à la situation économique. Il s'attend à un "net ralentissement" de la conjoncture avant la fin de l'année. Le moral des entreprises s'est effondré et certaines d'entre elles freinent des quatre fers, poursuit-il. "Les entreprises refusent parfois des commandes, si celles-ci nécessitent un accroissement du personnel".

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11