La Liberté

Les opposants aux F-35 font une "cérémonie funèbre" à Berne

"Repose en paix, démocratie": des opposants à l'acquisition d'avions de combat F-35 ont protesté samedi à Berne contre la récente signature du contrat. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
"Repose en paix, démocratie": des opposants à l'acquisition d'avions de combat F-35 ont protesté samedi à Berne contre la récente signature du contrat. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
"Repose en paix, démocratie": des opposants à l'acquisition d'avions de combat F-35 ont protesté samedi à Berne contre la récente signature du contrat. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
"Repose en paix, démocratie": des opposants à l'acquisition d'avions de combat F-35 ont protesté samedi à Berne contre la récente signature du contrat. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER


Publié le 24.09.2022
Partager cet article sur:


Des opposants aux avions de combat ont manifesté samedi à Berne contre le "non-respect des droits démocratiques" en organisant une "cérémonie funèbre". La raison de ce mécontentement est la signature des contrats d'achat des F-35 par les autorités.

Les initiants du PS, des Verts et du Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) ont fait part cette semaine qu'ils retiraient leur initiative populaire. Ils ne voulaient pas donner le prétexte à une "pseudo-votation" qui, compte tenu de son manque d'impact, s'apparentait à une "farce démocratique".

Lors d'une "cérémonie funèbre" à Berne, la coalition contre le F-35 a "dit adieu à la démocratie". Sur la place de la gare, une cinquantaine d'activistes, selon les organisateurs, se sont rassemblés sous une croix noire portant l'inscription "RIP Democracy" ("Repose en paix, démocratie").

Les passants pouvaient allumer une bougie sur la "tombe de la démocratie". Par cette manifestation, la coalition voulait montrer au Conseil fédéral et au Parlement qu'elle "n'acceptera pas facilement, ni maintenant ni à l'avenir, le non-respect des droits démocratiques" et qu'elle restait convaincue que le F-35 représentait un risque important.

Achat de 36 avions de combat

La Suisse achète 36 avions de combat pour un montant total de 6,035 milliards de francs. Les avions américains doivent être livrés à partir de 2027 jusqu'en 2030 et remplaceront la flotte actuelle de F/A-18 Hornet et de F-5 Tiger. Le Parlement a approuvé le crédit d'engagement le 15 septembre. Le contrat d'acquisition a été signé lundi par la Suisse.

En septembre 2020, le peuple suisse a approuvé de justesse l'acquisition de nouveaux avions de combat. Toutefois, à l'époque, le type d'avion n'était pas encore connu.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11