La Liberté

16.10.2019

Le "quatre" suisse luttera pour la médaille de bronze

Le "quatre" suisse à l'entraînement début octobre à Granges. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Le "quatre" suisse à l'entraînement début octobre à Granges. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Le "quatre" suisse à l'entraînement début octobre à Granges. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Le "quatre" suisse à l'entraînement début octobre à Granges. © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER


16.10.2019

Le "quatre" suisse a brillé lors de la première journée des Championnats d'Europe sur piste à Apeldoorn. Il disputera ce jeudi la finale pour la troisième place de la poursuite par équipes.

Le quatuor formé de Stefan Bissegger, Claudio Imhof, Théry Schir et Cyrille Thièry a pulvérisé son record de Suisse au cours du premier tour. Opposé à la Belgique, les Suisses ont bouclé leur 4000 m en 3'52'860. Ils ont battu l'ancienne marque de plus d'une seconde (3'54''210), établie lors des Jeux européens de Minsk cet été. Ils ont réussi le troisième temps du tour principal et seront opposés à la Grande-Bretagne dans la finale pour la troisième place vers 21.50.

Ce record national établi aux Pays-Bas - avec ce temps les Suisses auraient enlevé la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio en 2016 - permet au quatuor helvétique de disputer la petite finale. Ils affronteront les champions olympiques de Rio. Les Suisses se montraient heureux de cette grande performance. "Nous sommes super, super contents avec ce record. Maintenant, nous voulons la médaille. Je pense que nous avons de bonnes chances", relevait Stefan Bissegger. Dans le tour principal, les Britanniques se sont montrés plus rapides que les Suisses pour 63 centièmes.

Cette performance pourrait valoir son pesant d'or sur la route des Jeux olympiques de Tokyo. Les coureurs helvétiques ont ainsi laissé l'Allemagne derrière eux, un adversaire sérieux pour la huitième place qualificative pour les JO.

Il y a une année, le "quatre" helvétique (avec Frank Pasche à la place d'Imhof) avait remporté la médaille d'argent aux Championnats d'Europe à Glasgow derrière l'Italie. Mais ils s'étaient montrés plus lents de près de 4'' par rapport au temps réalisé à Apeldoorn.

Cette comparaison montre comment le niveau s'est élevé ces derniers mois dans l'optique de Tokyo 2020 dans la discipline reine de la piste. Les Danois l'ont prouvé en se qualifiant pour la finale face à l'Italie en approchant le record du monde de l'Australie de 7 dixièmes de seconde.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00