La Liberté

04.08.2021

Honda plus confiant pour 2021/22, malgré les vents contraires

Honda table désormais sur un bénéfice net de 670 milliards de yens (5,6 milliards de francs), contre une prévision précédente de 590 milliards de yens, soit une hausse de 1,9% au regard de l'exercice 2020/21, clos fin mars (archives). © KEYSTONE/EPA/DIEGO AZUBEL
Honda table désormais sur un bénéfice net de 670 milliards de yens (5,6 milliards de francs), contre une prévision précédente de 590 milliards de yens, soit une hausse de 1,9% au regard de l'exercice 2020/21, clos fin mars (archives). © KEYSTONE/EPA/DIEGO AZUBEL
Partager cet article sur:
04.08.2021

Honda a relevé ses prévisions annuelles, en pariant sur ses efforts constants de réduction de coûts. Ceux-ci devraient permettre au constructeur automobile japonais de compenser la pénurie de semi-conducteurs et la résurgence actuelle du coronavirus.

Honda table désormais sur un bénéfice net de 670 milliards de yens (5,6 milliards de francs), contre une prévision précédente de 590 milliards de yens. Cela représenterait une progression de 1,9% par rapport à son exercice annuel 2020/21, clos au 31 mars.

Il est aussi plus confiant concernant son bénéfice opérationnel annuel, visant 780 milliards de yens à présent, contre un objectif précédent de 660 milliards de yens.

Le groupe a également révisé en hausse son objectif annuel de chiffre d'affaires, passé de 15'200 à 15'450 milliards de yens. Cela signifierait un redressement de 17,3% sur un an.

Sur son premier trimestre 2021/22, démarré le 1er avril, Honda a signé un bénéfice net de 222,5 milliards de yens, contre une perte de 80,8 milliards de yens un an plus tôt, au moment du très fort impact initial de la pandémie sur l'économie mondiale.

Son bénéfice opérationnel d'avril à fin juin s'est établi à 243,2 milliards de yens, contre une perte de 113,6 milliards de yens un an plus tôt, et ses ventes trimestrielles ont totalisé 3583,8 milliards de yens, un rebond de près de 69% sur un an.

Son grand rival et compatriote Toyota, qui a aussi publié mercredi ses résultats trimestriels, a également vu ses performances fortement rebondir sur un an.

Mais contrairement à Honda, Toyota n'a pas relevé ses objectifs annuels du fait des nombreuses "incertitudes" auxquelles il est confronté, citant la recrudescence du Covid-19, la pénurie de semi-conducteurs et la flambée des prix des matières premières.

ats, awp, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00