La Liberté

17.09.2021

Fuchs donne la victoire à Lausanne contre Genève-Servette

L'attaquant lausannois Cory Emmerton à la lutte pour le puck avec le gardien genevois Gauthier Descloux. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
L'attaquant lausannois Cory Emmerton à la lutte pour le puck avec le gardien genevois Gauthier Descloux. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
L'attaquant lausannois Jason Fuchs, laisse éclater sa joie. Il offre la première victoire de Lausanne contre Genève-Servette dans le nouveau Malley. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
L'attaquant lausannois Jason Fuchs, laisse éclater sa joie. Il offre la première victoire de Lausanne contre Genève-Servette dans le nouveau Malley. © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Partager cet article sur:
17.09.2021

Particulièrement plaisant à suivre, le premier derby lémanique de la saison a vu Lausanne s'imposer 2-1 ap. Un but de Fuchs a offert un succès d'estime aux Vaudois.

Il a fallu attendre deux ans pour voir Lausanne battre Genève dans sa nouvelle enceinte. Enfin, diront les statisticiens et les fans lausannois, vexés de ne pas parvenir à prendre le meilleur sur les Aigles à domicile.

Il y avait comme un air de fête pour cette première rencontre de la saison à Malley. Alors bien sûr, l'affiche assurait une belle chambrée, mais au temps du covid, on ne jure plus de rien. Mais à Lausanne ce vendredi, il y avait des airs d'avant. Comme si le public - 7007 spectateurs - était plus qu'heureux de retrouver le chemin de la patinoire.

Le LHC a directement appuyé sur l'accélérateur en mettant beaucoup de rythme. Dans l'esprit de ce que les Vaudois avaient montré mardi à Zoug. Emmerton a bien pensé ouvrir le score à la 4e sur un beau débordement de Glauser, mais le Canadien a trouvé Gauthier Descloux sur son chemin pour un arrêt miraculeux.

Les Lions ont trouvé l'ouverture à la 18e à la suite d'un dégagement de Stephan. Douay a pu servir Gernat qui a allumé la lucarne genevoise. Un but mérité pour des Lausannois bien dans leurs patins.

Alors que la période initiale n'avait connu qu'un ou deux arrêts de jeu, le tiers médian fut plus haché et un rien moins fertile en occasions. Enfin, Emmerton a eu le puck du 2-0 sur sa palette à la 38e, mais Descloux s'est une fois encore montré décisif.

Très heureux d'arriver à ce score au terme des quarante premières minutes, les Genevois ont attendu leur heure. Celle-ci est arrivée à la 42e dans un 3 contre 3 magnifiquement négocié par Winnik. Les Grenat pensaient bien pouvoir ajouter un ou deux points supplémentaires lorsqu'ils ont bénéficié d'une supériorité en toute fin de troisième tiers et pour débuter la prolongation. Mais ce sont finalement les Vaudois qui ont eu ce surplus de chance.

Hormis la défaite, la poisse colle aux lames genevoises en ce début d'exercice. Privés de Richard et Pouliot, les Aigles ont dû composer sans leur capitaine Noah Rod, victime d'une charge de Marti et touché à un genou au cours du troisième tiers.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00