La Liberté

21.05.2021

Fribourg: hiver assez favorable pour les remontées mécaniques

Les remontées mécaniques fribourgeoises ont connu une saison hivernale assez favorable compte tenu de l'impact négatif de la crise sanitaire (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les remontées mécaniques fribourgeoises ont connu une saison hivernale assez favorable compte tenu de l'impact négatif de la crise sanitaire (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
21.05.2021

L'association des Remontées mécaniques Alpes fribourgeoises (RMAF) tire un bilan plutôt positif de la saison hivernale écoulée, en dépit du contexte sanitaire. La fréquentation affiche un retour aux valeurs 2017/2018. C'est plus mitigé sur le plan financier.

Les installations réunies au sein de la faîtière ont réalisé 348'826 premiers passages pour 545 jours cumulés de fonctionnement, a indiqué vendredi à Fribourg la RMAF. Le résultat est même supérieur à la performance d'il y a trois ans, première saison avec le Magic Pass, pour la fréquentation (310'052 premiers passages et 580 jours).

"Nous sommes très contents de la fréquentation", a confié à Keystone-ATS Johanna Gapany, présidente de la RMAF et conseillère aux Etats (PLR/FR). "Mais sur le plan financier, ce n'est pas incroyable", a-t-elle tempéré. La progression des premiers passages n'est pas proportionnelle à l'évolution du chiffre d'affaires.

Des demi-journées

Un premier passage enregistre le fait qu'un skieur a effectué au moins une montée dans une journée. Il y a eu davantage de monde, mais les clients sont restés moins longtemps, en raison du contexte sanitaire, notamment la fermeture des restaurants. "Nous avons eu beaucoup de demi-journées", a précisé Johanna Gapany.

Globalement, la fréquentation des stations fribourgeoises dépend à la fois des conditions météorologiques et des conditions dans les cantons où de plus grands domaines skiables existent. L'association regroupe six sites, à savoir le lac Noir, Charmey, Bellegarde, La Berra, le Moléson et Les Paccots.

L'hiver 2018/2019 avait été marqué par la faillite des remontées mécaniques de Charmey et l'hiver 2019/2020 pénalisé dès le début du mois de mars par la crise du Covid-19. Les premiers passages présentaient alors des valeurs respectives de 287'753 et 177'414. En moyenne, ils affichent une hausse de 13% sur trois ans, à 58'137.

Gestes barrières

La crise sanitaire et les gestes barrières ont rythmé la saison hivernale écoulée, avec les masques et la capacité limitée des installations aux deux tiers notamment. A quoi s'ajoutent la fermeture des restaurants, malgré la mise en place de "take away", et l'organisation rigoureuse des files d'attente.

"Les mesures ont été généralement bien acceptées par les visiteurs", a noté Johanna Gapany. Les coûts supplémentaires engendrés par les mesures de protection sanitaire ont en outre eu un impact financier variable selon les stations. La saison d'été à venir s'annonce avec des contraintes un peu moins importantes, en l'état.

La RMAF signale encore l'augmentation de la présence de novices sur les pistes de ski ainsi que la confirmation du succès rencontré par les activités annexes (luge, raquettes).

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00