La Liberté

Faire vrombir son moteur peut coûter cher en Valais

En Valais, la police a mené une opération contre les chauffards. Bilan : les conducteurs de près de la moitié des véhicules se sont fait pincer. © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE
En Valais, la police a mené une opération contre les chauffards. Bilan : les conducteurs de près de la moitié des véhicules se sont fait pincer. © KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE


Publié le 26.05.2022
Partager cet article sur:


Pied sur les gaz, moteurs qui vrombissent, pneus qui crissent sur le bitume... La police valaisanne a sorti le grand jeu pour faire cesser ces jeux: dix-neuf véhicules contrôlés sur une quarantaine vendredi dernier dépassaient les limites autorisées.

Dans la région de Vièges, plus de 20 véhicules ont été contrôlés par les services de police, ont indiqué ces derniers dans un communiqué jeudi. Des experts ont procédé à des vérifications poussées sur les véhicules: huit d’entre eux présentaient des modifications illicites, engendrant souvent un bruit excessif.

Un conducteur a été interpellé alors qu’il circulait sous l’influence de produits stupéfiants. Un autre a été dénoncé pour non-respect de l’interdiction de dépasser.

Une "expression de la masculinité"

Sur le secteur de Martigny, environ 20 véhicules ont également été contrôlés : onze voitures présentaient des modifications illicites. Un élève-conducteur a été dénoncé pour conduite non accompagnée et un autre pour avoir circulé avec un permis de conduire échu depuis plusieurs mois.

Les contrevenants ont tous été dénoncés auprès de l’autorité compétente. D’autres contrôles de ce type sont d’ores et déjà planifiés dans l’ensemble du Valais.

Selon les spécialistes, l'une des explications les plus courantes pour ces voitures tunées et vrombissantes est qu'il s'agit "d'une expression de la masculinité".

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11