La Liberté

Deutsche Telekom relève ses objectifs après un 2e trimestre faste

Sur un seul trimestre, la filiale T-Mobile a enregistré 1,7 million de nouveaux clients aux Etats-Unis (archives). © KEYSTONE/DPA/A3250/_OLIVER BERG
Sur un seul trimestre, la filiale T-Mobile a enregistré 1,7 million de nouveaux clients  aux Etats-Unis (archives). © KEYSTONE/DPA/A3250/_OLIVER BERG


Publié le 11.08.2022
Partager cet article sur:


Le premier groupe européen de télécommunication Deutsche Telekom a de nouveau relevé jeudi ses objectifs 2022 après un deuxième trimestre soutenu par la solide croissance des activités de téléphonie mobile aux Etats-Unis.

Le bénéfice net part du groupe à fin juin est ressorti à 2,4 milliards d'euros (2,33 milliards de francs), soit une progression de 15,7% sur un an, a-t-il annoncé dans un communiqué.

L'opérateur a profité au deuxième trimestre d'une "évolution positive des activités" de sa filiale T-Mobile aux Etats-Unis, où il fait état d'un nombre de 1,7 million de nouveaux clients, "du jamais vu pour un deuxième trimestre".

La croissance s'est poursuivie par ailleurs en Allemagne et en Europe.

Sur le plan opérationnel, le résultat ajusté (Ebitda) a progressé de 5% à 9,9 milliards d'euros, tandis que le chiffre d'affaires a augmenté de 5,9% à 28,2 milliards d'euros.

"Nous continuons à croître dans un environnement difficile", a commenté le patron de Deutsche Telekom Tim Höttges, cité dans le communiqué. "Nos investissements sont en train de payer", a-t-il ajouté.

Le groupe a engagé un programme de cessions d'activités afin de réduire sa dette massive, libérer des fonds pour investir dans les infrastructures, notamment les antennes 5G, et assurer le contrôle de son activité américaine T-Mobile.

Mi-juillet, il a notamment vendu une part majoritaire dans la filiale dédiée aux tours mobiles aux fonds d'investissement Brookfield et Digital Bridge pour quelque 10,7 milliards d'euros.

Le groupe de Bonn s'attend désormais à un résultat d'exploitation ajusté "d'environ 37 milliards" d'euros pour 2022, contre 36,6 milliards anticipés à la fin du premier trimestre.

Le flux de trésorerie disponible, après investissements, reste prévu à plus de 10 milliards d'euros.

ats, awp, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11