La Liberté

Arrestations de terroristes présumés en Suisse et en Allemagne

Le MPC (notre photo) a mené une opération conjointement avec la justice allemande. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le MPC (notre photo) a mené une opération conjointement avec la justice allemande. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le MPC (notre photo) a mené une opération conjointement avec la justice allemande. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le MPC (notre photo) a mené une opération conjointement avec la justice allemande. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX


Publié le 14.06.2022
Partager cet article sur:


Plusieurs arrestations et perquisitions ont eu lieu en Suisse et en Allemagne lundi soir dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Quatre personnes sont soupçonnées de soutenir l'Etat islamique (EI) ou d'en être membres.

L'opération s'est déroulée conjointement et simultanément dans les cantons de Zurich, Lucerne, St-Gall ainsi qu'en Allemagne, a précisé mardi le Ministère public de la Confédération (MPC). En Suisse, trois personnes ont été arrêtées et sept perquisitions effectuées.

En Allemagne il y a eu une arrestation et il a été procédé à une perquisition. L'individu appréhendé s'était rendu en Syrie en vue d'y combattre en faveur de l'EI.

Deux des trois personnes arrêtées en Suisse étaient déjà connus des autorités de poursuite pénale. Ces deux Suisses de 20 et 26 ans domiciliés dans le canton de Zurich ont des antécédents judiciaires pour des actes de soutien en faveur de l'EI. Le MPC demandera vraisemblablement leur mise en détention provisoire auprès du Tribunal des mesures de contrainte compétent.

La troisième est un mineur. Arrêté à Winterthour (ZH), il s'agit d'un Bosnien de 17 ans, a précisé à Keystone-ATS le Ministère public des mineurs de Winterthour. Tous trois étaient liés entre eux ainsi qu'avec la personne arrêtée en Allemagne par les autorités allemandes. C'est pourquoi les perquisitions et les arrestations ont eu lieu simultanément. La procédure est menée depuis décembre dernier.

D'Allemagne en Syrie

L'individu arrêté en Allemagne, à Römerberg (Ouest), "est fortement soupçonné de préparer un acte de violence grave menaçant la sûreté de l'Etat" ainsi que d'appartenir à un groupe terroriste à l'étranger, selon le communiqué du procureur fédéral général en Allemagne demandé par Keystone-ATS. Il adhère depuis longtemps aux idées djihadistes et islamistes radicales.

Quand il s'est rendu d'Allemagne en Syrie via la Turquie, c'était pour rejoindre le groupe terroriste Etat islamique, se faire former et participer ensuite à des combats ou à des attentats terroristes. Mais cela ne s'est pas produit, le prévenu est rentré en Allemagne un mois et demi plus tard, à fin octobre 2020.

Dès avril 2021, il a mené en Allemagne "d'importantes activités de propagande en faveur de l'EI", comme la traduction de textes officiels, de vidéos ou de messages audio de l'EI de l'arabe vers l'allemand, selon le communiqué. Il avait aussi pour tâche de diffuser ces contenus sur différents canaux du service de messagerie Telegram dans l'espace germanophone.

En janvier 2022, l'homme avait à nouveau tenté de se rendre dans des "zones d'opération" de l'EI. En vain.

70 procédures en cours

L'enquête en cours a pour but de clarifier les accusations portées contre les prévenus ainsi que leurs rôles et intentions. Les autorités participantes travaillent en étroite collaboration au sein d'équipes communes d'enquête, tant au niveau national qu'international, indique encore le MPC.

Ce dernier précise qu'aucune autre information ne peut être donnée pour le moment. Le MPC s'exprimera à nouveau en temps voulu et rappelle que tous les prévenus bénéficient de la présomption d'innocence.

Environ 70 procédures pénales sont actuellement en cours au MPC en matière de terrorisme. Elles sont menées essentiellement pour des soupçons de propagande ou de recrutement au profit d’organisations terroristes, de financement de ces organisations et de lutte contre les voyageurs du djihad, y compris les personnes de retour.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11