La Liberté

Du vin fribourgeois pour les nouveaux élus au Conseil fédéral

Les deux nouveaux conseillers fédéraux trinqueront à leur victoire avec du vin fribourgeois

Les nouveaux élus au Conseil fédéral seront servis de la « syrah » du domaine des Faverges (Lavaux) pour le rouge et du « freiburger » du Vully pour le blanc. © Alain Wicht/photo prétexte
Les nouveaux élus au Conseil fédéral seront servis de la « syrah » du domaine des Faverges (Lavaux) pour le rouge et du « freiburger » du Vully pour le blanc. © Alain Wicht/photo prétexte

Philippe Castella

Publié le 06.12.2022
Partager cet article sur:

Si on ne connaît pas encore avec certitude le nom des deux nouveaux conseillers fédéraux qui seront élus demain matin, on peut vous assurer en revanche que c’est avec du vin fribourgeois qu’ils trinqueront à leur victoire.

Comment cela se fait-il alors qu’aucun des candidats officiels n’arbore les couleurs noire et blanche? C’est parce que demain matin se tiendra également l’élection du nouveau président de la Confédération. Et là, aucun suspense: c’est le Fribourgeois Alain Berset qui sera élu. La seule inconnue porte sur le score qu’il va réaliser, en fonction de sa cote d’amour auprès des parlementaires. Le socialiste présidera la Confédération l’an prochain pour la deuxième fois après 2017.

La tradition veut que, chaque année, le canton de provenance du nouveau président organise l’apéritif à l’intérieur du Palais fédéral. L’élection de deux nouveaux conseillers fédéraux est venue se greffer à cette tradition.

Ce sont des vins issus des vignes appartenant à l’Etat de Fribourg qui seront servis, de la «syrah» du domaine des Faverges (Lavaux) pour le rouge et du «freiburger» du Vully pour le blanc, indique le vice-chancelier fribourgeois Marc Valloton. Pour accompagner ses vins, des spécialités régionales seront servies, à savoir des gâteaux du Vully et des «Seisler Brätzele», sortes de bricelets salés singinois. S’y ajouteront d’autres spécialités du terroir issues des quatre cantons des candidats officiels, à savoir Berne et Zurich pour l’UDC, le Jura et Bâle-Ville pour le PS.

Quant à l’ardoise, elle sera partagée entre l’Etat de Fribourg et les deux cantons des nouveaux élus. Il y a cinq ans, le canton avait dû débourser 14’000 francs pour cette opération, précise la chancelière Danielle Gagnaux.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11