La Liberté

Fribourg s'impose tranquillement à Berne

Mis sur orbite par l'ouverture du score précoce de Nathan Marchon (2e, 0-1), les Dragons imposent une cinquième fois leur loi aux Ours cette saison en autant de confrontations (0-3). Marchon s'est offert un doublé, Brodin a scellé le score.

Nathan Marchon peut sourire : le numéro 97 des Dragons inscrit son quinzième but de la saison ! © KEYSTONE
Nathan Marchon peut sourire : le numéro 97 des Dragons inscrit son quinzième but de la saison ! © KEYSTONE

FW

Publié le 21.01.2022
Partager cet article sur:

Vainqueur des quatre premiers derbys des Zaehringen de la saison, Fribourg-Gottéron disposait en plus de l’avantage de se déplacer dans l’antre des Ours avec un effectif au complet. Johan Lundskog ne pouvait pas en dire autant. Privé (entre autres) de Scherwey, Jeffrey, Blum, Rüfenacht, Moser, Kahun, Andersson ou encore Daugavins, l’entraîneur du CP Berne a dû piocher dans les équipes juniors pour combler les trous causés par toutes ces absences.

Favoris à la fois à la vue du classement et des nombreux absents bernois, les Dragons ont entamé cette rencontre de la meilleure des manières. Sur le premier tir du match, l’œuvre de Benoît Jecker, Nathan Marchon a dévié le puck devant Manzato et permis à ses couleurs de faire la course en tête (2e, 0-1).  Etrangement, ce but de Marchon a semblé endormir les Fribourgeois. Auteurs d’un premier tiers assez décevant, les hommes de Christian Dubé ont pu s’estimer heureux d’avoir rejoint une première fois les vestiaires avec une longueur d’avance.

 

L’erreur d’Henauer

La première moitié du tiers médian a clairement porté la griffe de l’Ours. Avec le couteau entre les dents, les hommes de la capitale ont d’emblée mis beaucoup de pression sur la cage fribourgeoise, touchant même le montant de Reto Berra sur un tir de la ligne bleue d’Henauer (22e). Longtemps apathiques, même en supériorité numérique, les Dragons ont surtout subi les assauts des locaux (Varone 25e, Praplan 26e, Thomas 28e, Conacher 28e , 30e), pliant sans rompre.

Après avoir laissé passer l’orage, les Dragons ont repris quelques couleurs et les débats se sont équilibrés. Sur un engagement offensif, Fribourg aurait même pu doubler la mise sur un rebond étrange qui est venu mourir sur le poteau droit de Manzato. Ce n’était finalement qu’une question de temps : après une erreur grossière d’Henauer, Nathan Marchon a marqué dans un filet désert son quinzième (!) but de la saison (35e, 0-2).

 

Six points en trois matchs

Dos au mur, le CP Berne n’a pas réussi a emballé le troisième tiers. Ce sont même les Dragons qui se sont montrés les plus dangereux, mais ni Sprunger (42e), ni Marchon (45e), ni Rossi (46e) n’ont réussi à asseoir le succès de Fribourg-Gottéron. De l’autre côté de la patinoire, Henauer a semé la zizanie dans la défense fribourgeoise le temps d’un shift, sans réussite (47e). C’est finalement Daniel Brodin, dont la déviation a fait mouche devant Manzato, qui assure les trois points à Gottéron (55e, 0-3).

Si la victoire des Dragons n’est pas volée, la prestation d’ensemble de ses joueurs risque de ne pas pleinement satisfaire Christian Dubé. Malgré tout, alors qu’on promettait l’enfer au leader de National League avec ces quatre matchs en cinq jours en sortie de quarantaine, les Fribourgeois décrochent six points en trois rencontres et restent dans le rythme de leur magnifique saison, rythme qui devrait leur permettre de terminer à l’une des deux premières places du classement. Pour le trône, la lutte avec l’EV Zoug s’annonce brûlante.

» Découvrez «Point de vue», le podcast hebdomadaire de notre rubrique hockey! A écouter ici
» Suivez l’actualité de Gottéron grâce à notre newsletter. Cliquez ici pour vous inscrire.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00