La Liberté

25.01.2021

Un soutien public promis à Espacefemmes

L'association Espacefemmes a perdu en 2019 un important subventionnement, à hauteur de 160’000 francs, octroyé par le Bureau fédéral de l’égalité. © Charly Rappo
L'association Espacefemmes a perdu en 2019 un important subventionnement, à hauteur de 160’000 francs, octroyé par le Bureau fédéral de l’égalité. © Charly Rappo

NM

Partager cet article sur:

Dans sa réponse à un mandat interpartite, rendue publique lundi, le Conseil d’Etat fribourgeois admet que l’association Espacefemmes, basée à Fribourg, a besoin d’un soutien supplémentaire. Mais il estime avoir déjà fait sa part.

Pour rappel, le Grand Conseil avait accepté en décembre de traiter en urgence un mandat multipartite demandant d’accorder un soutien supplémentaire de 50’000 francs à cette structure active dans les domaines de l’accompagnement social, de la prévention en matière de santé et de la formation d’adultes. Le Conseil d’Etat calcule: «Pour 2021, l’Etat de Fribourg prévoit de financer l’association pour les prestations qu’elle réalise en sa faveur à hauteur de 353’000 francs, auxquels s’ajoutent notamment 220’000 francs octroyés par la Loterie Romande. Au total, les recettes de l’association, compte tenu des subventions cantonales, communales et privées, ainsi que des contributions des usagères, des cotisations et des prestations facturées aux partenaires, devraient atteindre 763’700 francs».

Et selon les estimations, les charges s’élèveront à 839’400 francs. L’association devrait donc faire face, en 2021, à un déficit de 75’700 francs. Un peu moins des deux tiers de cette somme peuvent être imputés à la crise du coronavirus. Le solde correspond à un déficit structurel. Mais des solutions ont déjà été mises en place pour limiter les pertes, notamment dans le domaine du soutien aux migrantes, ce qui devrait valoir à l’association un soutien public supplémentaire de 25’000 francs. Dès lors, le Conseil d’Etat, s’il recommande aux députés d’accepter ce mandat, estime y avoir déjà répondu. Il promet également, pour le deuxième semestre 2021 et après un examen des résultats intermédiaires de l’association au 30 juin, une compensation financière unique pour l’éventuel manque de recettes lié à la pandémie.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00