La Liberté

24.06.2020

Le débat des retraites est lancé

Beaucoup d’élus estiment que le projet ficelé par le grand argentier Georges Godel est un bon compromis. © Charly Rappo
Beaucoup d’élus estiment que le projet ficelé par le grand argentier Georges Godel est un bon compromis. © Charly Rappo

NM

Partager cet article sur:

Tous les partis politiques ont accepté mercredi matin d’entrer en matière sur l’assainissement de la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg (CPPEF), qui sera débattu jusqu’à vendredi par le Grand Conseil.

Le projet présenté par le grand argentier Georges Godel prévoit le passage d’une primauté des prestations (le niveau de la rente est garanti en fonction du dernier salaire ou, dans certains cas, de la somme des salaires assurés) à une primauté des cotisations (les prestations dépendent du capital épargné et rémunéré par un intérêt annuel variant en fonction de la performance des placements). «Certains employés sont déçus, voire fâchés. Ils pensent qu'on leur vole leur argent. Ce n'est pas vrai. Je suis convaincue qu'il serait irresponsable de ne pas prendre aujourd'hui les décisions qui s'imposent. Le changement de primauté est inévitable», estime la verte Mirjam Ballmer.

Des mesures transitoires et compensatoires sont prévues pour le personnel dès 45 ans. Coût: 380 millions de francs pour l’employeur. A cela s’ajoutent une hausse paritaire des cotisations de 1% (ce qui représente un coût net à la charge des pouvoirs publics de 10 millions de francs par année) et l’introduction d’un système de bonifications croissantes (plus le collaborateur vieillit, plus le pourcentage ponctionné sur son salaire augmente). De plus, une revalorisation salariale à hauteur de 0,25% est promise à tout le personnel, ce qui coûtera annuellement 3,6 millions de francs. «Selon la jurisprudence du Tribunal fédéral, une période transitoire de 4 ans peut être considérée comme justifiée et respecte le principe de la proportionnalité. Or, le projet propose une période de 20 ans», souligne l’UDC Stéphane Peiry.

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00