La Liberté

25.06.2020

Fribourg modifie sa loi sur la pêche

Le texte apporte une base légale suffisante pour accorder une aide temporaire aux pêcheurs. © KEYSTONE/LAURENT DARBELLAY
Le texte apporte une base légale suffisante pour accorder une aide temporaire aux pêcheurs. © KEYSTONE/LAURENT DARBELLAY

ATS

Partager cet article sur:

Le Grand Conseil a voté une modification de sa loi cantonale sur la pêche. L'adaptation permet d'intégrer plusieurs éléments provenant des débats de l'an passé touchant au soutien financier en faveur des pêcheurs professionnels.

Les députés ont voté la modification de la LPêche par 87 voix, contre 4 et 5 abstentions. Le texte apporte une base légale suffisante pour accorder une aide temporaire aux pêcheurs. "Leur situation s'est considérablement détériorée ces dernières années", a rappelé le député UDC Ruedi Schläfli, rapporteur de la commission ad hoc.

Les prises ont diminué des deux tiers, avec la mise en cause du cormoran. "D'où la nécessité d'agir dans l'urgence", a rappelé le conseiller d'Etat Didier Castella, en charge de l'agriculture. Les effectifs de pêcheurs professionnels se montent à six pour le canton de Fribourg et à une trentaine pour l'ensemble du lac de Neuchâtel.

Une voix critique

"Le subventionnement direct crée un précédent", a critiqué le député PLR Jacques Morand. Selon le syndic de Bulle, d'autres entreprises en difficulté pourraient dès lors demander un tel soutien. Le PDC Eric Collomb a lui déploré le temps et l'argent nécessaires pour parvenir à concrétiser une aide qu'il appelle de ses voeux.

Les débats de 2019 avaient tourné autour de la régulation des cormorans, des oiseaux qui sont des concurrents des pêcheurs, et de la reconstitution de la faune piscicole. Et, récemment, la crise sanitaire du Covid-19 est venue aggraver la situation avec la fermeture momentanée des restaurants et des marchés.

Versement anticipé

C'est pourquoi le Conseil d'Etat a annoncé à fin avril le versement anticipé de l'aide d'urgence voulue par le Grand Conseil en faveur des pêcheurs professionnels. Ces derniers peuvent toucher un premier acompte dès le dépôt d'une demande de 80 francs par jour de sortie de pêche sur les lacs de Neuchâtel et de Morat.

Concrètement, la modification de la LPêche permet d'accorder une aide pendant trois ans. Le montant est plafonné à 10'000 francs par an pour chaque pêcheur professionnel titulaire d’un permis A (au maximum 5000 francs par an pour les titulaires d'un permis B).

La loi modifiée n’induit aucune incidence en matière de personnel. En ce qui concerne les incidences financières, elles sont évaluées à environ 195'000 francs sur trois ans, soit 65'000 francs par an.

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00