La Liberté

29.11.2021

Trois nouveaux Fribourgeois au Gault & Millau

Trois nouveaux Fribourgeois au Gault & Millau © Charly Rappo-photo prétexte
Trois nouveaux Fribourgeois au Gault & Millau © Charly Rappo-photo prétexte

AML

Partager cet article sur:

Pour son édition 2022, le célèbre guide a fait de la place dans ses pages pour les chefs de la Pinte des Mossettes, Le Mont-Vully de Lugnorre, ainsi que l'Hôtel de ville de Rue.

Cette année, c’est sur les cuisines vaudoises que tombent les lauriers. Alors que nos voisins s’enorgueillissent du promu romand de l’année – Franck Pelux de l’Hôtel Lausanne Palace –, d’une découverte romande de l’année – Jacques Allisson du Restaurant Jacques, à Lausanne – et du sommelier de l’année – Mathieu Quetglas de l’Hôtel-Restaurant Valrose, à Rougemont –, on cherchera en vain des Fribourgeois dans les premières pages du Gault & Millau 2022.

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de nouveautés, ni de tables remarquables dans le canton, comme nous le signalait récemment Knut Schwander, responsable Gault & Millau pour la Suisse romande. Trois nouveaux, plus précisément. La Pinte des Mossettes, à Cerniat, avec Nicolas Darnauguilhem derrière les fourneaux, ses «dressages avant-gardistes et ses saveurs inattendues» (15 points). Le Mont-Vully de Lugnorre, où officie Jakob Burkhardt, proposant des «produits de bonne qualité» et «des plats roboratifs, simples, traditionnels» (12 points). Enfin, l’Hôtel-de-Ville de Rue de Sébastien Suard, où «l’ambiance est comme les mets: joyeuse, sympathique, fraîche et légère» (13 points).

Enfin, quatre restaurants déjà présents dans le guide gagnent enfin un point, soit l’Auberge du Rendez-Vous d’Aumont, le Café Pardiso de Bulle, le Romantik Hôtel l’Etoile de Charmey et le Gasthaus zum Kantonsschild de Gempenach.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00