La Liberté

Plus de 90% des jeunes requérants d’asile sont intégrés

La Direction de la santé et des affaires sociales du Canton s’est félicitée du succès du programme «Envole-moi». Crée en 2018, il a pour vocation d’encadrer et intégrer les jeunes non accompagnés réfugiés et requérants d'asile.

Entre 2015 et 2016, 1824 personnes dans le contexte de l'asile sont arrivées à Fribourg. (Photo prétexte, archives) © Sabine Papilloud
Entre 2015 et 2016, 1824 personnes dans le contexte de l'asile sont arrivées à Fribourg. (Photo prétexte, archives) © Sabine Papilloud

MC

Publié le 17.06.2022
Partager cet article sur:

Plus de 90% des jeunes âgés de 16 et 25 ans relevant de l’asile du canton de Fribourg, «sont engagés sur le chemin de l’autonomie», a communiqué ce vendredi la Direction de la santé et des affaires sociales du Canton (DSAS). Sur près de 700 jeunes, «93% sont en formation, en emploi ou en mesure d’intégration».

Considéré comme un succès par la DSAS, ce taux est en augmentation par rapport à 2018. Cette année-là, 80% des jeunes avait déjà obtenu un taux d’occupation dans une formation ou dans un emploi. Cette réussite est due en grande partie au programme «Envole-moi» inauguré en 2018, selon la DSAS. Crée pour répondre à la crise migratoire qu’a connu l’Europe il y a près de sept ans, la Direction cantonale avait souhaité trouver une solution auprès des 180 mineurs non accompagnés arrivés entre 2015 et 2016 dans le canton de Fribourg.

Les résultats sont chiffrés mais également visibles sur le terrain d’après les autorités. Les jeunes exilés commettraient ainsi moins de délits. «Le nombre d’interventions en urgence (ambulances, Police), d’infractions sur la voie publique ou d’affaires traitées par le Tribunal des mineurs a drastiquement chuté entre 2017 et aujourd’hui», a indiqué la DSAS dans un communiqué de presse ce vendredi.

Le programme «Envole-moi» a encore pour objectif «de soutenir quelque cent jeunes qui pourraient encore intégrer son dispositif et en particulier les 8% à 9% de jeunes qui rencontrent des difficultés plus importantes», a informé la Direction cantonale. Ce vendredi 24 juin, le programme sera présenté lors de la Journée d’étude sur la prise en charge des requérants d’asile mineurs non-accompagnés au Campus Miséricorde de l’Université de Fribourg. Etienne Guerry, coordinateur du programme «Envole-moi» et plusieurs professeurs de travail social seront les principaux intervenants.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11