La Liberté

Bulle n'y arrive toujours pas

Le FC Bulle s'est incliné 4-0 sur le terrain de Breitenrain samedi après-midi. Auteurs d'une bonne première mi-temps, les hommes de Lucien Dénervaud ont manqué de lucidité devant le but adverse.

Le capitaine Maxime Afonso et ses coéquipiers n'ont pas trouvé la solution pour marquer à Breitenrain samedi. © Freiburger Nachrichten - Archives
Le capitaine Maxime Afonso et ses coéquipiers n'ont pas trouvé la solution pour marquer à Breitenrain samedi. © Freiburger Nachrichten - Archives

MEG

Publié le 24.09.2022
Partager cet article sur:

Il manque toujours un petit quelque chose au FC Bulle pour faire la différence face à une équipe bien établie en Promotion League. Samedi après-midi, dans la banlieue bernoise face à Breitenrain, les Bullois auraient pu passer l’épaule, même si le score ne reflète pas ce constat. Solides en première mi-temps, ils n’ont pas réussi à finir proprement leurs actions, pêchant souvent lors de l’avant-dernier geste. Un manque de précision soulevé par le coach Lucien Dénervaud à l’heure de l’interview: «C’est la différence entre une équipe de Promotion League et nous... Nous manquons ces gestes et pas eux.»

Abattus par un premier but encaissé juste avant la mi-temps, signé Ciftci (44e), les Bullois ont offert le 2-0 à leurs adversaires à la 56e. Une mauvaise passe à l’orée des 16m, qui arrive directement sur Konopek. «Ein Geschenk (cadeau, ndlr)», regrette Lucien Dénervaud. De quoi faire baisser la tête des visiteurs, toujours aussi peu lucides devant le gardien adverse. Dans la foulée, les Bernois marquaient le 3-0 après un cafouillage sur un corner (61e, Lüthi). Et malgré une petite révolte dans les rangs bullois, avec plusieurs occasions franches dans le dernier quart d’heure, Breitenrain faisait une nouvelle fois trembler les filets, d’un coup de génie signé Gomes qui lobait Ropraz d’un tir à 40m (74e, 4-0). 

Après sept journées en Promotion League, le FC Bulle pointe à la 14e place du classement avec une seule victoire. «Il ne faut pas apprendre à perdre, même si nous devons apprendre à ne pas baisser la tête en étant menés au score, souligne Lucien Dénervaud. Et combler "ce petit truc qui manque" très rapidement.» Dès mercredi, pour le deuxième match de la semaine et la réception de Carouge, qui n’a toujours pas encaissé de but cette saison.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11