La Liberté

Religions

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«On vit dans une guerre mondiale»

Au terme de son voyage au Kazakhstan, le pape a exhorté les politiques à s’engager pour la paix

Cérémonie d’adieu en musique pour le pape François et le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev. L’occasion de s’initier à la dombra, un luth populaire en Asie centrale.  © Keystone
Cérémonie d’adieu en musique pour le pape François et le président kazakh Kassym-Jomart Tokayev. L’occasion de s’initier à la dombra, un luth populaire en Asie centrale. © Keystone


Cyprien Viet et Camille Dalmas, Imedia/Cath.ch

Publié le 17.09.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Rencontre interreligieuse » «Engagez-vous pour la paix, non pour les armements! Ce n’est qu’en servant la paix que votre nom restera grand dans l’histoire», a martelé le pape François, lançant cet appel direct aux responsables politiques de la planète. Au terme du VIIe Congrès des religions mondiales et traditionnelles organisé à Nour-Soultan, capitale du Kazakhstan, auquel il a participé durant trois jours, il a une fois de plus dénoncé la «folie insensée de la guerre».

Interrogé sur l’Ukraine jeudi soir, dans le vol de retour du Kazakhstan, le pontife a souligné la difficulté du dialogue avec les pays qui sont en guerre et affirmé qu’il fallait maintenir le dialogue parce que c’était souvent d’eux que venait le premier pas en avant. «Ça sent mauvais, mais on doit le faire. Par

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11