La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le combat de deux pères pour la paix

Un Israélien et un Palestinien endeuillés s’unissent pour dénoncer la guerre. Ils témoigneront à Fribourg

Bassam Aramin (à g.) et Rami Elhanan – ici devant les portraits de leurs filles fauchées tragiquement par le conflit israélo-palestinien – seront en Suisse la semaine prochaine pour témoigner de leur lutte pour la paix.  © Markus Trenkle/LDD
Bassam Aramin (à g.) et Rami Elhanan – ici devant les portraits de leurs filles fauchées tragiquement par le conflit israélo-palestinien – seront en Suisse la semaine prochaine pour témoigner de leur lutte pour la paix. © Markus Trenkle/LDD


Pascal Fleury

Publié le 12.11.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Conférence » Abir avait 10 ans, Smadar 13, lorsque toutes deux ont été fauchées par le conflit israélo-palestinien. Cette tragédie incommensurable est à la base de l’amitié et du combat pour la paix et la justice de deux pères dans la peine, Bassam Aramin et Rami Elhanan. Membres de l’organisation Parents Circle – Families Forum, ils font étape vendredi prochain à Fribourg pour un témoignage exceptionnel, dans le cadre d’une tournée de conférences en Suisse.

Passé le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a eu chez ces deux pères l’envie de sauver des vies. Eux qui étaient nés pour se haïr ont décidé de se battre pour la paix. Au nom de leurs filles parties à jamais.

Devant l’école

Bassam Aramin, le Palestinien, avait déjà adopté une attitude de non-violence bien avant ce funeste 16 janvier 2007, lorsque sa fille Abir, alors âgée de 10 ans, a été tuée par un membre de l’Israeli Border Police devant son école. Actif dans la résistance «armée» contre l’occupation

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11