La Liberté

Religions

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Jérusalem exalté en bande dessinée

L’historien Vincent Lemire choisit la BD pour raconter la ville sainte des trois monothéismes. Superbe

Le narrateur, c’est l’olivier (ici en décembre 1917). Une des illustrations préférées de l’historien Vincent Lemire: «Je la trouve très poétique. On a l’impression d’y être.»  © Editions Les Arènes
Le narrateur, c’est l’olivier (ici en décembre 1917). Une des illustrations préférées de l’historien Vincent Lemire: «Je la trouve très poétique. On a l’impression d’y être.» © Editions Les Arènes


Catherine Dupeyron

Publié le 26.11.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Publication » L’historien Vincent Lemire, qui a déjà publié plusieurs ouvrages érudits sur Jérusalem, s’est attelé à raconter l’histoire de la ville trois fois sainte dans une magnifique BD, illustrée par Christophe Gaultier. Le récit chronologique de -2000 à aujourd’hui, articulé en dix chapitres, s’appuie sur plus de 200 sources différentes, lettres, récits de voyages, archives municipales et grands textes religieux. Et pourtant, cela se lit comme une BD où se glisse aussi l’humour.

Pourquoi une BD? Quel était votre objectif?

Vincent Lemire: Ecrire un livre accueillant pour tout un chacun, petits et grands, croyant ou non-croyant, juif, chrétien ou musulman. L’idée c’est que personne ne se sente exclu. L’histoire de Jérusalem, c’est l’histoire de nos identités religieuses, donc c’est aussi une façon de déconstruire ces identités qu’on présente souvent comme figées et étanches. Cela ne veut pas dire que la coexistence a toujours été harmonie

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11