La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Face à l’érosion, «nous devons être proactifs»

Publié le 22.10.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Réformés » L’Eglise protestante de Genève (EPG) subit une baisse massive du nombre de ses membres. Les dons ont reculé de 40% en six ans. Etat des lieux avec sa présidente, Eva Di Fortunato.

Comment expliquez-vous ce recul des dons?

Eva Di Fortunato: Il ne s’agit pas d’une désaffection des croyants. En réalité, nous peinons à remplacer les générations qui nous quittent. Selon l’Office fédéral de la statistique, il y a 38 000 réformés à Genève et 5000 foyers qui donnent directement à l’Eglise protestante de Genève (EPG), ce qui n’inclut pas les dons faits directement aux paroisses. Depuis 2017, nous avons perdu 900 foyers donateurs.

Vous misez actuellement sur l’immobilier ou l’aide des paroisses. Et l’évangélisation?

Chez les réformés, l’évangélisation de rue et le prosélytisme ne se pratiquent pas. Evangéliser, pour nous, c’est simplement vivre sa foi et faire Eglise. Toutefois, nous avons prévu d’aller

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11