La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La bénédiction de Toutankhamon

La découverte il y a cent ans de la tombe du jeune pharaon a marqué un tournant pour l’égyptologie

L’égyptologue Howard Carter examine l’enveloppe intérieure du sarcophage de Toutankhamon, en 1925. © Image colorisée de Harry Burton
L’égyptologue Howard Carter examine l’enveloppe intérieure du sarcophage de Toutankhamon, en 1925. © Image colorisée de Harry Burton


Pascal Fleury

Publié le 03.11.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Egypte » Il y a cent ans jour pour jour, Howard Carter découvrait l’extraordinaire tombeau de Toutankhamon. Ce qui a été parfois vu à l’époque comme une profanation et a suscité la légende de la «malédiction du pharaon» se révèle aujourd’hui une bénédiction pour l’archéologie. Les explications de l’égyptologue Cathie Spieser, chargée de cours à l’Institut du monde antique et byzantin de l’Université de Fribourg, qui bénéficie du soutien de la Fondation Gandur pour l’art.

«Howard Carter a révolutionné le travail archéologique»
Cathie Spieser

La tombe de Toutankhamon est considérée comme l’une des plus grandes découverte


Histoire vivante

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11