La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

Cela passe par des collaborations

Publié le 02.12.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Le système de santé est malade, lit-on dans divers courriers de lecteurs. Le diagnostic doit donc être établi pour le réformer. C’est dans cette approche que les partis politiques comme les assureurs et les professionnels de santé divergent. Sont-ils réellement prêts à abandonner quelque intérêt privé immédiat?

Ma longue expérience m’a permis d’identifier un immense et systématique défaut partout: les systèmes de santé fonctionnent en silos verticaux sans les nécessaires interprofessionnalités. La Suisse investit beaucoup d’argent dans la formation et la haute compétence de médecins, pharmaciens, infirmières et autres professionnels de santé.

Il est temps d’utiliser toutes ses forces de travail en incitant à construire des formes nouvelles de collaborations en proximité. Dans leurs activités actuelles, tous s’ignorent beaucoup trop ou ne se font pas confiance. Des pertes d’efficacité décourageantes qui se transforment en pertes financières importantes.

Nous avons prouvé, pharmaciens, médecins et infirmières, que nous étions capables ensemble d’optimaliser les traitements médicamenteux en EMS. Trois millions de francs d’économie annuelle et de meilleurs traitements pour 2700 patients fribourgeois en étaient les conséquences.

L’expérience aurait pu devenir nationale, mais les assureurs n’en ont pas voulu, préférant investir dans des péréquations internes financièrement plus favorables.

Une lueur d’espoir est apparue dans les débats récents de la commission de la santé du Conseil national. Changera-t-elle les décisions futures de nos élus?

Michel Buchmann, Dr pharmacien, Romont

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11