La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’art chinois de réduire au silence

Camps, stérilisations, travaux forcés: Pékin étouffe par tous les moyens les minorités du Xinjiang

L’art chinois de réduire au silence © Keystone
L’art chinois de réduire au silence © Keystone


Thierry Jacolet

Publié le 01.06.2021

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Série » La Liberté propose de saisir en cinq volets la réalité des persécutions des minorités du Xinjiang. Plongeon dans l’enfer du décor.

Vous pouvez découvrir les autres volets de cette série ici

Radiographie » «Ah, tu es encore là?» L’expression est devenue courante au Xinjiang, quand deux Ouïgours se croisent. Elle résume la fragilité du sort réservé par le Gouvernement chinois aux membres de ce groupe ethnique, mais aussi aux membres des autres minorités musulmanes et turcophones de cette région autonome. Ils sont victimes d’une politique d’assimilation, d’exploitation et d’internement inégalée depuis la Seconde Guerre mondiale, visant à les fondre dans le moule communiste chinois. Un bon Ouïgour est un Ouïgour sous contrôle, qu’il soit


Dossier Ouïgours: L'enfer du décor

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11